CHARGEMENT

Refinancer un prêt hypothécaire sans pénalité d’intérêt, est-ce possible ?

Refinancer un prêt hypothécaire sans pénalité d’intérêt, est-ce possible ?

par Philippe septembre 08, 2021
Est-ce possible de refinancer un prêt hypothécaire sans pénalité d'intérêt ?

Refinancer votre prêt hypothécaire sans encourir d’intérêts de pénalité ? Cet article vous indique ce qui est possible. Nous fournissons également des conseils pour réduire ou cofinancer les intérêts de pénalité.

Seuil de l’intérêt de pénalité pour le refinancement

Le taux d’intérêt de pénalité détermine dans une large mesure si le refinancement d’un prêt hypothécaire est rentable. Surtout si la période d’intérêt fixe est encore un peu plus longue, cette pénalité pour rupture du contrat hypothécaire peut être considérable. Heureusement, le taux d’intérêt hypothécaire a tellement baissé que l’avantage en termes d’intérêts l’emporte souvent sur les coûts du refinancement.

Mais même si le refinancement est avantageux, les intérêts de pénalité restent un obstacle. Les coûts précèdent les économies. Nous recevons donc régulièrement la question suivante : “Un refinancement sans pénalité est-il possible ?

Comparateur de prêt personnel pour la Belgique

Dans ces situations, vous pouvez refinancer votre prêt hypothécaire sans encourir de pénalité d’intérêt

Dans deux situations spécifiques, vous pouvez refinancer votre prêt hypothécaire sans encourir de pénalité d’intérêt :

  • A la fin de la période d’intérêt fixe. Vous recevrez alors une nouvelle proposition de taux d’intérêt de la part de la banque. Si vous pouvez obtenir une meilleure offre ailleurs, vous pouvez refinancer sans pénalité. N’acceptez donc pas aveuglément la nouvelle proposition, mais comparez d’abord toutes les banques.
  • Si vous allez déménager. Lorsque vous vendez votre maison, vous pouvez (dans la plupart des cas) rembourser votre prêt hypothécaire sans pénalité, puis contracter un nouveau prêt. Il peut donc être intéressant d’anticiper vos projets de déménagement afin de vous convertir sans pénalité.

Les gens posent parfois des questions. Vous vendez votre maison afin de la racheter plus tard et d’éviter les intérêts de pénalité. Or, cela est contraire aux conditions de l’hypothèque. Les banques et les notaires ne coopèrent pas dans cette construction fictive. Ce n’est donc pas une option.

Réduire ou cofinancer intelligemment les intérêts de pénalité (quelques conseils)

Il est préférable de chercher des moyens de réduire ou de cofinancer les intérêts de pénalité. Voici un certain nombre de conseils :

Comparateur de prêt personnel pour la Belgique
  • Si vous voulez refinancer l’année prochaine, remboursez une partie de cette somme cette année. De nombreux prêts hypothécaires vous permettent de rembourser 10 % ou 20 % sans pénalité chaque année. Dans cet exemple, vous pouvez voir combien cela peut vous faire économiser.
  • Si vous ne remboursez pas actuellement votre hypothèque, il peut être intéressant de convertir d’abord votre hypothèque en annuité ou en remboursement linéaire, puis de passer à une nouvelle hypothèque. Les banques doivent inclure les futurs remboursements mensuels dans le calcul de la pénalité, de sorte que les intérêts de pénalité sont moins élevés. Les banques ne vous diront rien de cette ingéniosité.
  • Vous pouvez cofinancer les intérêts de pénalité dans la nouvelle hypothèque. En raison de l’augmentation du prix des maisons, les propriétaires ont souvent la possibilité de le faire. De cette façon, vous pouvez répartir les coûts et profiter des faibles taux d’intérêt hypothécaires.
  • Une autre façon de réduire le taux d’intérêt hypothécaire dans l’intervalle est la médiation des intérêts. Vous payez également la totalité de la pénalité pour le remboursement anticipé, mais celle-ci est incluse dans les nouveaux intérêts. L’inconvénient de la médiation des intérêts est que vous restez avec la même banque et que vous ne bénéficiez peut-être pas du taux le plus bas du marché. En outre, toutes les banques ne le proposent pas.

Intérêts de pénalité en perspective

Depuis quelques années, les intérêts de pénalité sont réglementés. Les banques ne sont pas autorisées à facturer un remboursement anticipé plus élevé que le désavantage financier réel de la banque. Vous pouvez débattre si cela est juste. Il n’en reste pas moins qu’en ne faisant rien, vous payez aussi la pénalité, mais via les intérêts hypothécaires plus élevés.

Partagez !